• Français
  • English
  • Italiano
separator

Francis Picabia

En 1925, Francis Picabia quitte Paris pour s’établir sur la côte méditerranéenne à Mougins. C’est durant cette période, plus précisément dès 1928 qu’il commence la série « des transparences » qui fait bien sûr référence au surréalisme, mouvement auquel se rattache Picabia dès 1924. 
Ces compositions sont peintes avec plusieurs couches de couleur superposées en transparence. En quelque sorte, les tableaux cumulent à la manière des photographies surréalistes des motifs très souvent inspirés de l’antiquité et recouvert d’un voile monochrome. On peut découvrir quelques oeuvres de Francis Picabia au Musée d’Art Classique de Mougins.