• Français
  • English
  • Italiano
separator

Pablo Picasso

Le 8 avril 1973, disparaissait à l’âge de 91 ans Pablo Ruiz Picasso, dans sa dernière résidence Notre-Dame-de-Vie à Mougins, qui sera aussi son ultime atelier.

L’artiste espagnol à la renommée désormais internationale connaît déjà bien ce petit village perché qu’il fréquenta avec l’une de ses nombreuses muses Dora Maar de 1936 à 1939. A l’époque, le peintre préférait souvent partir seul et de nuit avec son chauffeur Marcel à bord de sa spacieuse Hispano-Suiza. Traversant la France des nationales à vive allure, ce mode de transport résolument indépendant lui permettait de transporter tout le matériel dont il avait besoin et d’emporter au retour les nombreux objets, galets, coquillages, bois flotté, poteries et cadres, qu’il glanait sur les plages ou dans les échoppes. Délaissant la grisaille des rues de Paris pour la lumière éclatante de la Méditerranée, Picasso allait rejoindre à l’hôtel Vaste Horizon ses amis artistes Paul Eluard, Roland Penrose, Man Ray, René Char ou encore Lee Miller. Des années plus tard, Picasso offre en 1961 «Le Mas Notre-Dame de Vie» en cadeau de mariage à sa future épouse Jacqueline Roque. Il connaissait cette demeure pour y être venu dans les années 1930 rendre visite à la famille Guinness, productrice de la célèbre bière irlandaise. De 1961 à 1973, le génie espagnol occupe à l’année cette propriété mitoyenne de la Chapelle Notre-Dame de Vie. Commence alors une période très prolifique où il travaille sur des sculptures en tôles découpées et peintes, La Chaise, La Femme aux bras écartés, La Femme à l’enfant ou Les Footballeurs. En novembre 1962, il peint encore, l’Enlèvement des sabines dont une version se trouve au Musée national d’art moderne de Paris. Théâtre privilégié de l’ingéniosité du maître, l’entourage de l’artiste considérait «Le Mas de Notre-Dame de Vie» comme un musée, car ses 800 m2, répartis en 35 pièces, étaient emplis de chefs d’œuvres du sol au plafond...

Aujourd’hui, on peut retrouver les clichés de Lucien Clergue, propriétés du Musée d’Art Classique de Mougins (MACM) retraçant la vie de Picasso dans sa propriété mouginoise à la Chapelle Notre-Dame de Vie.